Les Chroniques de Lucullus n°494

Publié dans Les chroniques.

plumeAmis gourmands bonjour,

Vache folle : le prion détectable dans le sang
ou comment soigner les maladies issues de la malbouffe.

La maladie dite de la vache folle (l’encéphalopathie spongiforme bovine)) est une maladie terrible. Elle est neurodégénérative tout comme peut l'être la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer.
Elle est dûe à la présence dans le sang du Prion, protéine infectieuse responsable de la forme variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob.

Deux équipes scientifiques, l'une française, l'autre américaine viennent de publier dans la revue "Science Translational Medecine", la mise au point d'un test de dépistage du prion dans le sang.

Un peu d'histoire
Cette maladie est apparue en1996 en Grande Bretagne suite à la consommation par les bovins, pendant les années 1980-1990, d'une farine animale frelatée. L'incubation de la maladie est longue, une dizaine d'années environ mais surtout il semblerait qu'elle soit transmissible par voie sanguine comme l'atteste quelques cas découverts en 2004.
En 2013 des chercheurs anglais ont découvert qu'environ 1 Anglais sur 2000 était porteur sain de la maladie.

C'est pourquoi ce test sanguin est une grande avancée.
La méthode est nouvelle et surtout non invasive comme l'est la méthode actuelle. Celle ci consiste en une biopsie des amygdales du sujet concerné.
Cette méthode peut avoir des suites compliquées comme l'explique Stéphane Haïk, directeur de recherche à l’Inserm et coordonnateur du Centre national de référence des agents transmissibles non conventionnels à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (ICM, Paris).

En quoi consiste le test ?
Selon l'article cité en référence, je cite :
"Le test, développé par les équipes de Claudio Soto aux États-Unis et de Daisy Bougard et Joliette Coste de l’Établissement français du sang en France (en collaboration avec le Centre national de référence), utilise la capacité de la protéine prion pathologique à transmettre par simple contact son mauvais repliement au prion normal."

Comment cela fonctionne ?
Je vous renvoie à l'article afin de ne pas faire de copier coller.

Toutefois le Dc Haïk met beaucoup d'espoir dans ce test en espérant pouvoir l'adapter aux maladies de Parkinson et d’Alzheimer, toutes deux dues à l'accumulation d'une protéine toxique.

Le risque de trouver des sujets atteints de la maladie de Creutzfeldt-Jakob est faible toutefois cette maladie est sous surveillance accrue.

Source : Le Figaro/ Pierre Kaldy
http://sante.lefigaro.fr/article/vache-folle-le-prion-detectable-dans-le-sang

Des roses qui sentent les pesticides
Il n'y a pas que les légumes qui soient contaminés, les fleurs aussi.
60 millions de consommateurs a là encore mené une enquête.

L'analyse de fleurs issues de bouquets achetés au près de 10 grandes enseignes révèlent la présence de pesticides, fongicides acaricides et autres cides. Au total jusqu'à 25 produits dont certains interdits en France comme le dodémorphe.

Au total, 60 millions de consommateurs a relevé dans les bouquets tests, la présence de 49 molécules différentes.
Je cite :
Dans les roses, nous avons recherché toute une liste de substances jouant le rôle d’engrais, de fongicide, d’insecticide ou encore d’acaricide. Et le résultat est accablant : en effet, aucun bouquet n’est dépourvu de substance chimique.
Certes certains bouquets ne contenaient que 3 pesticides mais d'autres en avaient jusqu'à 25.

Le magazine précise toutefois qu'il n'y aurait pas de risque sanitaire, les doses relevées étant inférieures aux normes en vigueur mais il convient d'être prudent.

Toutefois, l'exposition aux pesticides n'est pas anodine.
Baisse de la fertilité, problèmes de développement chez les enfants, développement de cancers, sont les pathologies relevées sur les personnes exposées et notamment les agriculteurs mais aussi plus faiblement les fleuristes.

Source : 60 millions de consommateurs Florent Pommier. Ingénieurs : Farid Bensaïd et Antoine Champion
http://www.60millions-mag.com/2017/02/10/des-roses-la-saint-valentin-mais-pas-des-pesticides-10960

Nestlé encore une fois épinglé
Acrylamide ou 2-propénamide est une substance cancérigène que l'on peut retrouver naturellement dans les aliments cuits, particulièrement dans les aliments à base d'amidon quand ils sont frits ou cuits à haute température..

Selon l'association Changing Markets la société Nestlé commercialise deux produits contenant cette molécule dans  des biscuits pour bébé. Dans les produits testés, les quantités retrouvées, 226,1 microgrammes par kg étaient supérieures aux normes autorisées par la CEE

La valeur maximale recommandée au niveau européen pour les biscuits pour jeunes enfants a été fixée à 200.

D'autres productions, issues de la même marque mais aussi de marques différentes, contenaient eux aussi cette molécule mais toutefois sous les normes autorisées bien que de manière très élevée (198,3 et 190 microgrammes).

L'association qui a réalisé les tests explique aussi que d'autres biscuits des mêmes marques avaient des valeurs aux tests nettement inférieures, pouvant même descendre à 35 microgrammes.

La société Nestlé a fait part de son étonnement et a indiqué être prête à collaborer avec les associations et leurs laboratoires pour en déterminer la cause de ces valeurs élevées.

La présence de produits toxiques dans les aliments pour enfants n'est pas une chose nouvelle.
En septembre 2016, l'Agence française de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) avait fait part, dans un rapport, de la présence de neuf polluants à des niveaux préoccupants dans l'alimentation des jeunes enfants, dont l'acrylamide.

En Mars 2017, doit avoir lieu au parlement européen un vote relatif à un réglementation sur la présence de cette molécule dans l'alimentation.

Source : Huffingtonpost
http://www.huffingtonpost.fr/2017/02/17/des-associations-alertent-sur-la-presence-dacrylamide-une-subs/?ncid=fcbklnkfrhpmg00000001

Je vous donne ici la retranscription d'une publication l'EFSA l'agence européenne de sécurité alimentaire et je incite à vous rendre sur son cite pour plus d'informations. Elle est édifiante.
Le 4 juin 2015, l'EFSA a publié sa première évaluation complète des risques associés à l’acrylamide dans les aliments. Des experts du groupe scientifique sur les contaminants de la chaîne alimentaire (groupe CONTAM) ont reconfirmé les évaluations précédentes selon lesquelles l’acrylamide dans les aliments accroît potentiellement le risque de développement d’un cancer pour les consommateurs de tous les groupes d'âge.

Les données issues des études animales démontrent que l'acrylamide et son métabolite, le glycidamide, sont génotoxiques et cancérigènes: ils endommagent l'ADN et provoquent le cancer. Dans les études sur l’homme, les preuves qui démontreraient qu’une exposition alimentaire à l’acrylamide provoque le cancer sont actuellement limitées et non concluantes.

L'acrylamide étant présent dans un large éventail d'aliments consommés au quotidien, ce problème se pose pour tous les consommateurs, mais les enfants sont le groupe d’âge le plus exposé proportionnellement à leur poids corporel. Les catégories alimentaires qui contribuent le plus à l'exposition à l’acrylamide sont les produits frits à base de pommes de terre, le café, les biscuits, les biscuits salés, les pains grillés, biscottes et pain mou.
…/...

Les conseils scientifiques formulés par l'EFSA aideront les décideurs au niveau national et au niveau de l’UE à considérer les mesures possibles pour réduire encore l'exposition des consommateurs à l'acrylamide dans les aliments. Celles-ci pourraient inclure, par exemple, des conseils sur les habitudes alimentaires et les modes de cuisson à domicile, ou encore des contrôles au niveau de la production alimentaire commerciale; toutefois l'EFSA ne joue aucun rôle direct dans les décisions portant sur de telles mesures.

Source : EFSA
https://www.efsa.europa.eu/fr/topics/topic/acrylamide

Sur ces quelques mots je vous souhaite une bonne sepaine.

Gastronomiquement Votre, Lucullus

Amis gourmands bonjour,

Ce que j'aime bien en France c'est qu'il se passe toujours quelque chose qui a trait aux terroirs, à l'alimentation en général ou aux plaisirs liés à celle-ci. Je ne cesse de m'émerveiller de cette constante chez mes compatriotes.

 

On est les champions... de la dégustation de vins à l'aveugle.

Ce samedi à la maison Bollinger en Champagne, 18 équipes venues du monde entier, dont la Chine, se sont affrontées dans une compétition pendant laquelle il fallait reconnaître 12 crus présentés à chaque équipe.

Le challenge consistait à discerner les caractéristiques des vins selon 5 critères :

Le cépage principal, le pays de production, l'appellation, le producteur et le millésime.

 

Parmi les 12 crus issus du monde entier 4 étaient des crus français.

 

C'est une équipe d'amateurs de Toulouse que a obtenu les meilleurs résultats en réussissant à discerner les 5 critères pour 3 des vins présentés.

Le patron de l'équipe, Jean-Michel Perrussan, dit s'entraîner toutes les semaines avec ses amis du club d'amateurs.

 

La prochaine édition, la 4ème, devrait avoir lieu en octobre prochain à Chateauneuf-du-Pape dans le Vaucluse.

Source : L'union l'Ardennais

http://www.lunion.presse.fr/accueil/la-france-est-championne-du-monde-de-degustation-de-vin-a-ia0b0n425792

 

Pêche au gros dans nos rivières

A votre avis quel est le plus gros poisson que l'on puisse pêcher dans nos cours d'eau ?

Le brochet peut être ?

Vous n'y êtes pas, il faut chercher beaucoup plus gros, plus gros encore que l'esturgeon.

C'est le silure. Ce gros poisson vit vieux et c'est parfaitement adapté à notre climat.

On le retrouve notamment dans la Saône

Le record en France a été pêché par Jeremy Lorton en 2004. 2m56 pour 110 kg.

A vos canne à pêche...

Source : l'Est républicain

http://www.estrepublicain.fr/haute-saone/2014/10/20/le-silure-nouveau-poisson-trophee

 

Le Sial s'est ouvert jusqu'au 23 octobre

Le Sial c'est le Salon international de l'alimentation.

C'est à Villepinte en région parisienne que ce tient cet événement majeur relatif à l'almentation.

 

Là encore malgré une concurrence acharnée le savoir faire français en matière d'alimentation tient encore le haut du pavé. Certes les nouvelles méthodes de consommation, comme le très angl-saxon snacking, font du tort aux restaurants et donc à la gastronomie. Pour autant, notre art de vivre fait toujours de très nombreux adeptes dans le monde entier et le nombre de ceux ci est en constante augmentation.

 

Source : L'alsace

http://www.lalsace.fr/actualite/2014/10/20/dans-l-assiette-le-label-france-resiste-a-la-concurrence

 

Bonne initiative

Au puy en Velay les pâtissiers se sont mis à l"oeuvre pour aider l'association les nez rouges qui vient voir et distraire les enfants hospitalisés.

Une tarte géante de 19,2 m² a été réalisée -(6 mètre de long pour 3,2 m de large). La tarte géante du club des Chocolatier Pâtissiers de Haute-Loire a toute les chances de rentrer au Guinness des Records

La tarte a été divisée en 1200 parts vendues 10 € l'unité.

 

Source:La Montagne

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/haute-loire/2014/10/19/le-record-du-monde-de-la-tarte-geante_11187899.html

 

La Confrérie des Amis de Lucullus

Ce samedi une partie de la confrérie s'est retrouvée pour fêter "La balade du Terroir en Essonne".

Pas moins de 26 producteurs et artisans de l'Essonne ouvraient leurs portes au public.

 

Nous en avions choisi 2 d'entre eux.

Le matin nous avons visité la Brasserie artisanale Parisis à Epinay sous Sénart où l'on nous a expliqué en détail toute la procédure de fabrication d'une bière artisanale, qu'elle soit blonde, ambrée ou blanche. Bien évidemment nous avons interrogé notre hôte sur les produits utilisés pour ses réalisations, son houblon, ses malts, son eau, ses levures.

Ce fut très enrichissant intellectuellement et très agréable lors de la dégustation.

 

Après un repas sympathique dans une crêperie, nous nous sommes dirigés à la ville d'à côté.

 

C'est à Yerres que nous avons visité l'entreprise "Macarons gourmands" qui comme son nom l'indique n'est pas une charcuterie.

Tout comme à la brasserie, les produits et ingrédients de base nous ont été présentés avant une démonstration de réalisation et de mise en place. Pour finir une dégustation des plus agréable nous fut proposée.

Ce fut l'occasion de découvrir un monde nouveau de saveurs comme le macaron au pain d'épice et foie gras ou encore celui au Mojito

 

La prochaine balade du Terroir en Essonne aura lieu fin mars 2015

Le programme est déjà publié sur www.terroir-essonne.com ou sur www.facebook.com/terroir91 .

 

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellente semaine.

Gastronomiquement Votre, Lucullus

 

Commentaire (0) Clics: 45