Les Chroniques de Lucullus n°489

Publié dans Les chroniques.

plumeAmis gourmands bonjour,

Les pesticides en accusation
Trop c'est trop
La France championne d'Europe de l'utilisation des pesticides.
Différents ministres ont même permis via les préfets et par dérogations, des épandages par voie aérienne.
Au final la qualité de notre alimentation est dégradée et notre santé s'en ressent.

Une affaire récente éclaire cette situation.
Deux châteaux viticoles sont mis en examen depuis octobre 2016 pour usage inapproprié de produits phytopharmaceutiques.
Les faits remontent à 2014.
A Villeneuve de Blaye, une classe de 23 enfants et leur institutrice avaient été prises de malaises suite aux épandages réalisés à proximité.

L'affaire, dans un premier temps, a été classée sans suite par le parquet. Il a fallu attendre que la Société pour l’Etude et l’Aménagement de la Nature dans le Sud-Ouest (Sepanso) se saisisse du cas pour qu'une information judiciaire soit ouverte en décembre 2015.

Les deux domaines, dont un en bio, font partie de l'appellation côte de Bourg.
Le Bio utilise essentiellement des produits à base de cuivre mais l'on sait aujourd'hui que la terre regorge de cuivre résiduel.
Le parlement européen via la commission envisage d'interdire l'usage du cuivre car les doses absorbables par la terre sont largement dépassées.

Sepanso s'est portée partie civile afin d'obtenir une condamnation des deux châteaux pour non respect du code rural.
Si l'enquête est longue, elle a, pour utilité première, d'exposer le problème sur la place publique.
Les premières victimes sont les agriculteurs eux mêmes.

Un nouvel arrêté sur l'usage des pesticides devrait voir le jour prochainement mais il semblerait d'après ce qu'en dit l'article de presse qu'il reprendra, pour l'essentiel, l'arrêté précédent datant de 2006.

Source : 24 Matin .fr /Par Pierrick Labbe
http://www.24matins.fr/pesticide-gironde-deux-chateaux-viticoles-mis-examen-424273

Bio ou pas, fumé ou non, le saumon est il contaminé ?
Les saumons frais ou fumés sont toxiques, c'est en quelque sorte l'accroche catastrophique des certains médias et notamment 60 millions de consommateurs qui a fait l'enquête.
Ce dernier magazine s'empresse cependant de relativiser les choses et donne des chiffres rassurants.
Dans tous les cas cités, jamais les normes n'ont été dépassées ni même approchées et il s'en faut de beaucoup.

Ne nous alarmons donc pas pour rien mais cela n'empêche pas de rester vigilant.

60 millions de consommateurs réalise périodiquement des enquêtes sur des sujets particuliers.
Les fêtes approchant, le coup de projecteur est mis sur les saumons.

L'étude porte sur 10 pavés de saumons frais et 15 saumons fumés.
L'origine est écossaise ou norvégienne car ces deux pays approvisionnent notre marché national.
Les catégories testées vont du saumon traditionnel sauvage ou d'élevage, au bio en passant par le label rouge ou encore les filières responsables. Sont testés les matières grasses, les acides gras et les résidus de contamination aux métaux lourds.

On sait déjà que les polluants s'accumulent dans les parties grasses et donc un poisson gras risque d'être plus pollué qu'un poisson non gras ou peu gras.

L'étude reprend, afin de la comparer, celle effectuée sur les mêmes produits en 2014.

Effectivement, selon les chiffres fournis par le magazine, les saumons bio contiennent plus de résidus en 2016 qu'en 2014
La cause en serait l'alimentation.
Les farines de poissons fournies sont issues de poissons sauvages, de pêches traditionnelles et donc peu ou pas traçables.
A titre d'exemple, les teneurs relevées concernant le mercure ont été de 0,05 mg/kg alors que le seuil maximum est de 0,5mg/kg.
Concernant l'arsenic, il proviendrait selon des spécialistes de la croûte terrestre elle même et les traces relevées sont tout à fait dans les normes.
Les farines pour poissons sont composées d'une part végétale, contrôlable en bio et d'une part animale faite de poissons issus de la pêche hauturière. C'est de là que proviendraient les résidus trouvés par les analyses effectuées pour le compte du magazine.

Pour plus de détails je vous renvoie à mes sources citées ci dessous.

Source : RTL
http://www.rtl.fr/actu/conso/saumon-bio-frais-toxique-saumon-conventionnel-contamine-7785952523

Source : 60 millions de consommateurs
http://www.rtl.fr/actu/conso/saumon-bio-frais-toxique-saumon-conventionnel-contamine-7785952523

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellente semaine

Gastronomiquement Votre, Lucullus

Amis gourmands bonjour,

Ce que j'aime bien en France c'est qu'il se passe toujours quelque chose qui a trait aux terroirs, à l'alimentation en général ou aux plaisirs liés à celle-ci. Je ne cesse de m'émerveiller de cette constante chez mes compatriotes.

 

On est les champions... de la dégustation de vins à l'aveugle.

Ce samedi à la maison Bollinger en Champagne, 18 équipes venues du monde entier, dont la Chine, se sont affrontées dans une compétition pendant laquelle il fallait reconnaître 12 crus présentés à chaque équipe.

Le challenge consistait à discerner les caractéristiques des vins selon 5 critères :

Le cépage principal, le pays de production, l'appellation, le producteur et le millésime.

 

Parmi les 12 crus issus du monde entier 4 étaient des crus français.

 

C'est une équipe d'amateurs de Toulouse que a obtenu les meilleurs résultats en réussissant à discerner les 5 critères pour 3 des vins présentés.

Le patron de l'équipe, Jean-Michel Perrussan, dit s'entraîner toutes les semaines avec ses amis du club d'amateurs.

 

La prochaine édition, la 4ème, devrait avoir lieu en octobre prochain à Chateauneuf-du-Pape dans le Vaucluse.

Source : L'union l'Ardennais

http://www.lunion.presse.fr/accueil/la-france-est-championne-du-monde-de-degustation-de-vin-a-ia0b0n425792

 

Pêche au gros dans nos rivières

A votre avis quel est le plus gros poisson que l'on puisse pêcher dans nos cours d'eau ?

Le brochet peut être ?

Vous n'y êtes pas, il faut chercher beaucoup plus gros, plus gros encore que l'esturgeon.

C'est le silure. Ce gros poisson vit vieux et c'est parfaitement adapté à notre climat.

On le retrouve notamment dans la Saône

Le record en France a été pêché par Jeremy Lorton en 2004. 2m56 pour 110 kg.

A vos canne à pêche...

Source : l'Est républicain

http://www.estrepublicain.fr/haute-saone/2014/10/20/le-silure-nouveau-poisson-trophee

 

Le Sial s'est ouvert jusqu'au 23 octobre

Le Sial c'est le Salon international de l'alimentation.

C'est à Villepinte en région parisienne que ce tient cet événement majeur relatif à l'almentation.

 

Là encore malgré une concurrence acharnée le savoir faire français en matière d'alimentation tient encore le haut du pavé. Certes les nouvelles méthodes de consommation, comme le très angl-saxon snacking, font du tort aux restaurants et donc à la gastronomie. Pour autant, notre art de vivre fait toujours de très nombreux adeptes dans le monde entier et le nombre de ceux ci est en constante augmentation.

 

Source : L'alsace

http://www.lalsace.fr/actualite/2014/10/20/dans-l-assiette-le-label-france-resiste-a-la-concurrence

 

Bonne initiative

Au puy en Velay les pâtissiers se sont mis à l"oeuvre pour aider l'association les nez rouges qui vient voir et distraire les enfants hospitalisés.

Une tarte géante de 19,2 m² a été réalisée -(6 mètre de long pour 3,2 m de large). La tarte géante du club des Chocolatier Pâtissiers de Haute-Loire a toute les chances de rentrer au Guinness des Records

La tarte a été divisée en 1200 parts vendues 10 € l'unité.

 

Source:La Montagne

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/haute-loire/2014/10/19/le-record-du-monde-de-la-tarte-geante_11187899.html

 

La Confrérie des Amis de Lucullus

Ce samedi une partie de la confrérie s'est retrouvée pour fêter "La balade du Terroir en Essonne".

Pas moins de 26 producteurs et artisans de l'Essonne ouvraient leurs portes au public.

 

Nous en avions choisi 2 d'entre eux.

Le matin nous avons visité la Brasserie artisanale Parisis à Epinay sous Sénart où l'on nous a expliqué en détail toute la procédure de fabrication d'une bière artisanale, qu'elle soit blonde, ambrée ou blanche. Bien évidemment nous avons interrogé notre hôte sur les produits utilisés pour ses réalisations, son houblon, ses malts, son eau, ses levures.

Ce fut très enrichissant intellectuellement et très agréable lors de la dégustation.

 

Après un repas sympathique dans une crêperie, nous nous sommes dirigés à la ville d'à côté.

 

C'est à Yerres que nous avons visité l'entreprise "Macarons gourmands" qui comme son nom l'indique n'est pas une charcuterie.

Tout comme à la brasserie, les produits et ingrédients de base nous ont été présentés avant une démonstration de réalisation et de mise en place. Pour finir une dégustation des plus agréable nous fut proposée.

Ce fut l'occasion de découvrir un monde nouveau de saveurs comme le macaron au pain d'épice et foie gras ou encore celui au Mojito

 

La prochaine balade du Terroir en Essonne aura lieu fin mars 2015

Le programme est déjà publié sur www.terroir-essonne.com ou sur www.facebook.com/terroir91 .

 

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellente semaine.

Gastronomiquement Votre, Lucullus

 

Commentaire (0) Clics: 49